TECHNOLOGIE  MULTISEAL

il suffit de le pulvériser, et MULTISEAL imperméabilise et protège le béton des plus graves inconvénients grâce à un mécanisme exclusif qui combine sa capacité répulsive aux liquides avec une double technologie à base de cristaux.

SUPERSHIELD MULTISEAL est un traitement spécial imperméabilisant et écologique, à base d’eau, pour le béton et pour tous les matériaux à base de ciment. Avec une application unique, il rend imperméable le béton et le protège en permanence de l’eau, de l’humidité, des agents chimiques et des problèmes liés à la température (tels que: pertes d’eau, fractures d’expansion, dommages causés par les cycles de gel et dégels répétés), de la pénétration d’ions de chlorures et de la réaction alcali-silice (ASR). Les propriétés protectives de MULTISEAL proviennent de trois mécanismes qui regroupent la technologie imperméabilisante à la technologie d’imprégnation (cristaux hydrates) et celle à base de cristaux à pénétration profonde dans les capillaires (DPC- cristaux hygroscopiques).

SUPERSHIELD MULTISEAL pulvériser sur le béton pénètre dans ses pores et ses capillaires, en raison de sa basse viscosité, et en ceux-ci réagit chimiquement en formant un système de protection exceptionnel donné par un substrat hydrofuge avec deux formations cristallines distinctes (cristaux hydrates et cristaux hygroscopiques), qui pénètrent en profondeur dans le béton scellant les pores, les capillaires et les fissures dans toutes les directions. SUPERSHIELD MULTISEAL se réactive à tout moment plus tard, quand il rentre en contact avec l’humidité.

TECHNOLOGIE HYDROFUGE

la réaction chimique initiale, qui a lieu lorsque SUPERSHIELD MULTISEAL commence à sécher sur la surface du béton, a des excellentes capacités répulsives. Cela se produit lorsque le produit réagit avec le dioxyde de carbone de l’atmosphère et forme une couche invisible sur la surface traitée et aussi sur les parois internes des pores et des capillaires. Telle couche empêche l’eau et les autres liquides (kérosène, huiles, pétroles, diesel, essences) de pénétrer dans les capillaires du béton, parce qu’elle augmente la tension superficiellep>

TECHNOLOGIE D’IMPREGNATION

Les cristaux hydrates (contiennent de l’eau dans leur formulation chimiques et dans leur structures) sont formés en surface, en remplissant les pores et les capillaires du béton pour une profondeur de 5-20 mm en relation à la matrice du béton. Ces cristaux hydrates se forment par la réaction chimique qui a lieu entre Multiseal et l’hydroxyde de calcium présent dans le béton, formant le silicate de calcium hydrate, similaire à celui qui se forme durant le processus d’hydratation du ciment.p>

TECHNOLOGIE A BASE DE CRISTAUX DPC (à pénétration capillaire profonde)span>

SUPERSHIELD MULTISEAL forme des structures cristallines hygroscopiques en profondeur dans le béton pour une réaction chimique complexe qui implique également la pression osmotique et le mouvement brownien. Les cristaux peuvent se former seulement si est présente l’humidité, et ils se formeront dans les pores, les capillaires, et les fissures de retrait. La réaction chimique continuera à former des cristaux jusqu’à ce que les agents chimiques de SUPERSHIELD MULTISEAL trouvent de l’eau ou de l’humidité. La diffusion du processus chimique fera pénétrer les cristaux même au-delà de 30 cm. dans le béton. Si l’eau a pénétré seulement 5 cm. dans la surface, dans ce cas les composants chimiques de Multiseal avanceront pour seulement 5 cm., puis ils s’arrêteront; mais ils auront encore la possibilité de pénétrer pour d’autre 25 cm à l’intérieur de la masse, si de l’eau entre encore dans le béton à un certain moment dans le futur, en réactivant la réaction chimique. Le système SUPERSHIELD MULTISEAL protège le béton avec trois mécanismes en une seule application, au lieu d’en réduire sa porosité comme le font les produits utilisés pour réduire la quantité d’eau tels que les fluidifiants et les super-fluidifiants ou simplement par recouvrement de la surface, comme le font les gaines bitumeuses ou fluides. Vue que la protection chimique de Multiseal est à l’intérieur du béton et non en surface extérieure, celle-ci ne peut pas être perforée ou rompue comme les gaines ou autres revêtements de surface. Le système SUPERSHIELD MULTISEAL a une résistance chimique élevée en contact permanent avec les agents chimiques, dans une gamme de Ph compris entre 3 et 11, et à un contact périodique arrive à des valeurs de Ph compris entre 2 et 12. SUPERSHIELD MULTISEAL tolère les températures entre -32 et +130 degrés Celsius sans subir aucune modification. L’humidité, les rayons ultraviolets et la quantité d’oxygène n’ont aucun effet sur sa performance. En résumé, le système SUPERSHIELD MULTISEAL protège le béton de tous les plus graves risques de détériorations.